Substance-Stratégies

Auteur

Cassandra Élie Brisebois

Création

Et si pour créer une stratégie de contenu, on les écoutait ?

Cassandra Élie Brisebois

Publié le: 05/07/2016

C’est bien beau de vouloir créer des stratégies de contenu, mais comment y parvient-on réellement ? Outre l’idéation, la stratégie de contenu exige une certaine planification et exploitation de connaissances connexes au marché ciblé ainsi que de l’objet dédié. Aujourd’hui, les consommateurs de biens et de services sont sollicités de toutes parts à un point où 41% de ceux-ci se disent surchargés de contenu et desquels 55% affirment ne plus chercher sur le web et se fier qu’à quelques sources clés, tel qu’entendu à la conférence Infopresse « Stratégie et création de contenu ». Conséquemment, la référence des pairs et de l’entourage devient pour ces personnes le moyen le plus rapide et fiable d’obtenir les réponses dont ils ont besoin, relayant les marques au second niveau de confiance.

L’importance de cibler les bonnes personnes, au bon moment et avec les bons canaux, est donc d’une pertinence capitale afin de rendre une stratégie efficace, quel que soit son génie, pour susciter l’intérêt et l’engagement à long terme.  Il faut non seulement avoir un esprit créatif qui puisse sortir des champs battus, mais également développer un esprit d’analyse et de logique en termes de data.

  • Identifier vos personas non seulement selon vos intuitions – qui peuvent s’avérer très bonnes – mais également selon des données quantifiables fiables et réelles.
  • Analyser les comportements sociaux de vos abonnés, mais également de ceux qui pourraient leur ressembler. La fonction Lookalike Audiences sur Facebook est un outil redoutable.
  • Segmenter selon l’établissement de vos personas et l’analyse des différents comportements sociaux, certes, mais n’hésitez pas à modifier en temps réel vos segments selon les résultats recueillis les plus performants.

La question indispensable à se poser lors de chaque initiative numérique est la suivante : pour quelle raison crée-t-on ce contenu ?  Si les raisons concernent un désir de vouloir faire la même chose que la concurrence, suivre les tendances, publier pour publier, ce ne sont définitivement pas les bonnes. Chaque contenu devrait apporter une valeur ajoutée non à la marque, mais à la cible à laquelle elle s’adresse. Il importe de s’assurer que les publics visés demeurent au centre du contenu et de sa création. Chaque cible se veut différente, mais voici principalement ce que recherchent les milléniaux au Canada :

  • Des contenus qui reconnaissent leur mode de vie et auxquels ils peuvent s’identifier, le tout basé sur leurs valeurs et leurs intérêts en tant que groupe.
  • Des contenus authentiques et altruistes qui réconfortent et augmentent l’estime de soi.
  • Des contenus qui permettent une participation active. Longtemps il a été question de Storytelling, mais aujourd’hui nous parlons de Storydoing.
  • Des contenus qui ont une personnalité unique tant par le rédactionnel que le visuel.

Finalement, ce n’est pas une formule magique, mais bien une rigueur d’observation, d’analyse et d’exécution qui permettent d’édifier des communautés fortes et actives. À vos idées, à vos données, partez!